La force de la tradition.

Arnica

L’arnica (Arnica montana) est présente pratiquement sur tous les continents. Elle pousse en montagne au-dessus de 2600 m et jouit du statut d’espèce protégée dans de nombreux pays. Son efficacité est reconnue de longue date et on en trouve la trace jusqu’au XVIIe siècle. Pouvant atteindre 50 cm de haut, elle présente des fleurs jaunes à l’odeur caractéristique et agréablement aromatique. Ce sont elles que l’on utilise.

Ses principes actifs essentiels, d’un point de vue pharmacologique, en plus des lactones sesquiterpéniques, rassemblent des flavonoïdes, de la coumarine et des huiles essentielles.

Outre ses vertus circulatoires, l’arnica est appréciée pour ses principes actifs apaisant les coups de soleil et les piqûres d’insectes, favorisant également la régénération à la suite d’entorses. À son sujet, Sebastian Kneipp remarquait que « la valeur de l’arnica est supérieure à celle de l’or. Cette plante mérite d’être placée tout en haut de la liste des plantes médicinales en cas de blessure et on ne la recommandera jamais assez ». L’Arnica montana a été élue plante médicinale de l’année en 2001.

L’extrait d’arnica, qui provient de sa fleur, est présent dans notre Gel d’arnica de l’Arlberg, dans Murmelin, notre pommade pour le sport et les articulations, dans nos alcools à friction Alberger Murmelin et Arlberger Arnika.

Contractures

Parfois, impossible de bouger sans douleur. C’est la contracture.

Eh oui, quel bonheur de se lever le matin plein d’élan et d’énergie, mais voilà que, parfois, c’est le torticolis !

La verrue — qui n’en a pas déjà eu ?

C’est surtout chez les enfants et les personnes âgées que surviennent ces petites excroissances rondes de la peau. Mais d’où viennent-elles, ces verrues, et comment s’en débarrasser ?

Que faire en cas de rhume ?

Un océan de mouchoirs utilisés, des cuillères à sirop en pagaille, des quantités impressionnantes de tisanes et de pastilles à sucer, cataplasmes, bains chauds, voilà ce qui nous vient en tête dès que l’on pense au rhume. Pas vous ?

Qu’est-ce qui provoque la peau sèche ?

Le saviez-vous ? La peau, avec une surface d’environ 2 m², est le plus grand organe du corps humain ! C’est fou si l’on songe qu’elle est soumise tous les jours aux facteurs extérieurs — et intérieurs.

Matières premières

Fleur de foin

Les inflorescences des fleurs de foin (Graminis flos), outre leur parfum délicieux, contiennent des huiles essentielles bénéfiques pour l’organisme.

Thym

Le thym (Thymian vulgaris) est une plante de la famille des lamiacées pouvant atteindre 50 cm de haut. Le thym affectionne les emplacements secs et ensoleillés, poussant volontiers dans les garrigues de l’espace méditerranéen.

Calendula

Le calendula (Calendula officinalis) est une des plantes médicinales les plus prisées, et que Hildegard von Bingen ne fut pas seule à recommander.

Marmotte

L’huile de marmotte est prisée pour son efficacité, et ce depuis des siècles, dans les anciens remèdes traditionnels.